Aller à la page d'accueil. | Aller au contenu. | Aller à la navigation |

 
Document Actions

Le Bénin augmente son score en marathon

La Guadeloupe s’unit au Bénin et donne naissance à un nouveau né.
Voici que la Guadeloupe a choisi le Bénin pour l’organisation d’un marathon dénommé : « Reggae Red ».

le père guillaume et racine jah.jpgLa Guadeloupe s’unit au Bénin et donne naissance à un nouveau né.
Voici que la Guadeloupe a choisi le Bénin pour l’organisation d’un marathon dénommé : « Reggae Red ». Cette première édition d’environ 40km s’est tenu le Dimanche 06 février 2011, sur la route allant de la plage de Fidjrossè depuis Cotonou en passant par la route des esclaves jusqu’à Ouidah et a regroupé 44 personnes dont 07 filles.
le père guillaume et son enfant de coeur.jpg
A l’instar du Marathon salésien de Parakou, le « Reggae Red » n’a instauré aucune distinction de sexe, d’âge, de race et de classe sociale. Rasta ou non était de la parti, artiste ou pas aussi avait compéti. Ce marathon a aussi été organisé en la mémoire du Roi Toussaint Louverture et du père du Reggae Bob Marley Pour une première édition, l’organisateur Racine Jah et ses collaborateurs étaient satisfait par la participation des concurrents. Et cette belle journée au Fort Français de Ouidah a été agrémentée par des interprétations et surtout par la présentation d’une spécialité de la Guadeloupe appelée : “ cassava “
Des dispositions ont été prises pour l’organisation d’une seconde édition ; mais déjà, Racine Jah promet participer au marathon salésien de Parakou le 12 février prochain. Diane DJANGUEDE

les cinq premiers garçons et les oganisateurs2.jpg
Les cinq premiers garçons et les organisateurs...
course